Visiter La Cartoucherie

 

  1. Une histoire industrielle
    1. D'une manufacture d'indiennes au Pôle de l'image Animée
    2. De vastes réhabilitations, menant de la cartoucherie à l'image animée
      1. 2009, rénovation du bâtiment principal
    3.  
      1. En 2015, les bâtiments R accueillent de nouvelles activités
      2. 2020, ouverture annoncée d'un parc urbain
  2. Visiter La Cartoucherie

Une histoire industrielle

D'une manufacture d'indiennes au Pôle de l'image Animée

 


Le site du Moulin Rouge en 1866
En 1852, l’industriel Noël Sanial achète un domaine de 12 ha au quartier de Chony, le « Moulin rouge », qui comporte une ferme, des terres agricoles et des sources. Il y édifie une grande usine textile, un grand quadrilatère de bâtiments en briques, avec pavillons de pierre sur deux angles. Cette usine destinée au traitement de la soie et du coton, afin de fabriquer des indiennes, mouchoirs, tapis, châles. Jusqu’à 900 ouvriers y travaillent et un certain nombre vivent probablement sur place, sans que l’on soit en présence d’un véritable phalanstère, bien que Noël Sanial soit inspiré par les idées fouriéristes. L’entreprise fonctionne pendant quelques années, mais subit plusieurs crises. Après deux incendies, où la manufacture doit s’arrêter, Noël Sanial, endetté auprès de l’État, se déclare en faillite en 1866.

 


Le site en 2003
De 1874 à 1964  : L’État rachète les bâtiments pour y établir une cartoucherie nationale, en 1874. A la fin du XIXe siècle la gare est construite et connectée à la ligne Valence-Grenoble. Pendant la guerre de 1914-1918, l’établissement est encore agrandi et et passe de 450 ouvriers en 1914 à près de 3.000 salariés, majoritairement féminin.Et à la veille de la seconde guerre mondiale jusqu’à 4.000 salariés. L’activité perdurera en tant que cartoucherie jusqu’en 1964.

De 1964 à 1990, c’est une filiale de Thomson, la SOGEV (Société générale du vide) qui occupera les lieux avec une industrie de précision pour le matériel de pompage et de détection des fuites dans le domaine spatial et l’énergie nucléaire.

En 1993, la ville de Bourg-lès-Valence rachète 5.2 hectares du site qui sera inscrit à l’inventaire supplémentaire des bâtiments historiques en février 2003. A la suite d'échanges entre Jacques-Rémy Girerd, fondateur de Folimage et la municipalité de Bourg-lès-Valence, il est décidé de rénover ce cloître industriel pour en faire un lieu dédié au cinéma d'animation.

 

 

De vastes réhabilitations, menant de la cartoucherie à l'image animée

2009, rénovation du bâtiment principal

Suite à 3 ans de chantier, 4300 m² de bâtiment et un jardin sont rénovés par l'agence de l'architecte du patrimoine Philippe Prost, et l'architecte paysagiste David Besson-Girard. Cette équipe est confrontée au double enjeu de la réhabilitation d'un bâtiment patrimonial destiné à de nouveaux usages. Ils s'attachent à conserver ce qui est encore en place, comme les poteaux en fonte, à garder la lisibilité des vastes espaces, tout en créant de nouveaux accès et des modules intérieurs adaptés aux besoins des entreprises. les façades retrouvent leur dégradés de briques, rythmées par des persiennes en bois. Le jardin carré évoque l'utopie de Noël Sanial, vaste tartan tissé de végétal, minéral et métal.

Le 19 juin 2009, La Cartoucherie devient un site destiné au film d’animation. Après le textile et la poudre, l'image constitue aujourd'hui l'élément fédérateur du site, avec l'installation initiale de l'entreprise Folimage, spécialisée dans le cinéma d'animation, de l'école de La Poudrière formant des réalisateurs de films d'animation, et de l'association L'équipée assurant l'éducation à l'image et la promotion du cinéma d'animation.

En 2010, Valence Agglo, puis Valence Romans Agglo depuis 2014, prennent en charge la gestion de ce pôle d'excellence.

 

 

En 2015, les bâtiments R accueillent de nouvelles activités

 

TeamTOTrès actif, le pôle doit vite s'étendre : la communauté d'agglomération décide de réhabiliter les bâtiments R implantés en contre bas du bâtiment principal. Le chantier est confié à l'agence h2o Architectes. Ces ateliers d'outillage, datant de 1915, dégagent de larges volumes utiles qui seront conservés dans le cadre du projet.  Les architectes ont cherché à préserver les qualités du bâti : une certaine modestie dotée d'une grande efficacité, une générosité spatiale baignée de lumière naturelle sur l'ensemble des espaces.

Le réfectoireLe bâtiment R, d'une surface de 2100 m² est ouvert en 2015 pour accueillir le développement des studios de film d’animation et notamment de TeamTO qui ne cesse de grandir depuis son arrivée à Bourg-lès-Valence en 2008 :  de 23 animateurs  à plus de 250 en 2017. Leurs locaux disposent d'une vaste mezzanine en forme elliptique qui vient structurer l'espace.

Le cœur du bâtiment est composé d'un vaste réfectoire, lieu de partage et de rencontre de tous les occupants du site de La Cartoucherie.

 

2020, ouverture annoncée d'un parc urbain

Plus de 400 personnes et 15 structures se développent aujourd'hui dans ces espaces successivement réhabilités.
Une nouvelle tranche d’aménagement est en cours de préparation pour transformer les vastes espaces encore en  friche et offrir un véritable poumon vert au site et au territoire, pour les occupants du lieu et la population. Le grand espace qui comprend le canal Flavie, la grande plaine et qui borde le bassin, et la gare seront réaménagés en un parc urbain de plus de 2.5 hectares.

Projets de parc   vue du bélvédère

Nouveau terrain de détente et d'évènement, il offrira des espaces variés rappelant aux visiteurs les différents visages du site : 

  • De grandes tables pour se restaurer à proximité du bassin, sous une grande pergola,
  • des espaces de jeu pour grimper, se cacher, ou jouer à la pétanque,
  • une plaine évènementielle qui pourra accueillir des manifestations telles que des projections en plein air,
  • des chemins pour déambuler,
  • des gradins avec leurs grandes chaises invitant à la flânerie.

Visiter La Cartoucherie

Pour visiter le site de La Cartoucherie, contacter le Service Patrimoine - Pays d'Art et d'Histoire de Valence Romans Agglo

Lien site web Pays d'art et d'histoire

Adresse : 57, Grand Rue - 26000 Valence
Tél. : 04 75 79 20 86
Mail : artethistoire@valenceromansagglo.fr (artethistoire @ valenceromansagglo.fr)